Histoire de la Nouvelle-France *

Nouvelle-France : colonie de France de 1534 à 1760, située en Amérique du Nord La fondation de la Nouvelle-France s’inscrit dans la période des grandes découvertes faites par les puissances européennes, au 16e siècle. Au cours d’un voyage d’exploration, le français Jacques Cartier débarque en Amérique du Nord et découvre le golfe du Saint-Laurent. Le territoire est alors déjà peuplé par des autochtones, qui nomment cette terre «Canada». En 1534, Cartier plante une croix à Gaspé et prend possession du Canada, au nom du roi de France. Déjà, la présence française est en expansion en Atlantique Nord grâce aux chasseurs de baleines, aux pêcheurs de morues et aux traiteurs de pelleteries qui s’y trouvent.

Au début du 17e siècle, la fondation d’établissements permanents permettent à la Nouvelle-France de prendre davantage forme. En 1608, Samuel de Champlain, considéré comme le fondateur de la Nouvelle-France, construit une habitation à Québec et entreprend d’y poursuivre les intérêts commerciaux et économiques. Des colons, recrutés de France, commencent alors à s’établir dans la vallée du Saint-Laurent ainsi qu’en Acadie. La contribution des premiers occupants du territoire joue un rôle majeur dans l’essor de la Nouvelle-France, puisqu’ils permettent d’initier les Français au territoire, au climat ainsi qu’aux nations amérindiennes qui peuplent l’Amérique du Nord. Les écrits des missionnaires établis au cœur de la sauvagerie pour convertir les Amérindiens sont également source d’information.

Les explorations se multiplient, provoquant le développement du commerce, la création de nouvelles villes et de nouveaux postes de traites. Les colons d’origine française et leurs descendants s’y installeront, mais le peuplement n’est pas suffisant.

À la fin du 17e siècle, devant l’échec de l’administration de la colonie par les exploitants, la destinée de la Nouvelle-France est remise entre les mains du roi. Louis XIV entre alors en jeu et favorise l’essor grâce à une structure administrative hiérarchisée, à la reprise des explorations, aux entreprises commerciales et aux efforts de peuplement.

Dans la colonie grandissante, la population d’origine française est en majorité composée d’artisans et de paysans. On y compte aussi des commerçants, des militaires, des manœuvres, des bourgeois, quelques nobles et membres du clergé, des Filles du Roy, des coureurs des bois et quelques esclaves.

Au 18e siècle, l’Amérique française connaît son apogée. Les frontières dépassent largement le territoire initial et couvrira plus de la moitié du continent nord-américain : de la baie d’Hudson jusqu’à la Louisiane, en incluant une bonne partie des provinces maritimes actuelles, toute la vallée du Saint-Laurent, le bassin des Grands Lacs et la vallée du Mississippi. L’espoir de la France, tout comme c’est le cas pour les autres puissances européennes, demeure la traversée du continent et l’atteinte de la mer de l’Ouest qui, croit-on, donne accès à l’Asie.

Toutefois, les colonies britanniques, déjà menaçantes, deviennent trop populeuses et encerclent la Nouvelle-France. En 1713, par le Traité d’Utrecht, la France cède Terre-Neuve, l’Acadie et la baie d’Hudson à l’Angleterre. Une période de paix suivra, pendant laquelle l’économie connaît un nouvel essor en Nouvelle-France, permettant de préparer la guerre. Cette guerre ne tardera pas entre les troupes britanniques et françaises. En 1760, la Nouvelle-France est conquise et cédée définitivement à l’Angleterre, trois ans plus tard, par le Traité de Paris. Seule la Louisiane sera cédée plus tard par la France aux États-Unis, en 1803.

Sources :

http://www.civilization.ca/mcc/explorer/musee-virtuel-de-la-nouvelle-france/la-nouvelle-france

http://www.culture.gouv.fr/culture/nllefce/fr/intro.htm

http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm?PgNm=TCE&Params=f1ARTf0005701

http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/francophonie/HISTfrQC_s1_Nlle-France.htm#1_Les_débuts_de_la_colonisation_en_Amérique

En bref

-1534- Découverte du Canada par Jacques Cartie

-1600- Premier comptoir commercial permanent établi à Tadoussac

-1608- Fondation de Québec par Samuel de Champlain

-1617- Louis Hébert est le premier colon français à s’établir de façon permanente en Nouvelle-France

-1627 à 1663- Gestion de la Nouvelle-France par la Compagnie des Cent-Associés

-1634- Fondation de Trois-Rivières

-1642- Fondation de Ville-Marie (Montréal)

-1665 à 1672- Intendance de Jean Talon

-1670- Création de la Compagnie de la Baie d’Hudson

-1672- Arrivée du gouverneur Frontenac

-1713- Traité d’Utrecht : La France cède la Baie d’Hudson, l’Acadie et Terre-Neuve

-1759- Conquête de Québec par l’Angleterre

-1760- Conquête de la Nouvelle-France par l’Angleterre

Suggestions de liens Internet

- Visites virtuelles
Des saisons en Nouvelle-France


http://www.mcq.org/Nouvelle-France/index.html

- Des filles venues de France

http://www.mcq.org/histoire/filles_du_roi/index.html



- Nous les premières nations

http://www.mcq.org/societe/autochtones/index.html



- Ciel! Mon bateau… – Jeu interactif

http://maf.mcq.org/jeux/ciel/

- Musée canadien des civilisations : Expositions en ligne

http://www.civilisations.ca/mcc/expositions/expositions-en-ligne/expositions-en-ligne

- Travaux des finissants du BAC en histoire (2009) de l’Université Laval dans le cadre du cours « Activité d’intégration et de transition ». Ces recherches, au sujet de l’été 1759, ont été utilisées pour préparer les animations sur les sites des Fêtes de la Nouvelle-France SAQ pour l’édition 2009.

http://quebec1759.110mb.com

- Le  sauvetage archéologique de l’épave d’un vaisseau de la flotte de Phips,

Ministère de la Culture, Communications et Condition féminine

http://www.mcccf.gouv.qc.ca/phips/phips1.htm

- Le chantier archéologique Cartier-Roberval,

Gouvernement du Québec

http://www.cartier-roberval.gouv.qc.ca/accueil/index.html

- Marcel Trudel : Histoire de la Nouvelle-France, Montréal, Fides, 1966

http://www.tu-dresden.de/sulcifra/quebec/geschqu/n_france.htm



- Encyclopédie canadienne

http://www.thecanadianencyclopedia.com/index.cfm

Lexique et rubriques sur différents aspects de la Nouvelle-France. Plusieurs pages à consulter.



- La Nouvelle France, Ressources Françaises (France)

http://www.culture.fr/culture/nllefce/fr/

La Nouvelle-France en bref.



- Musée virtuel de la Nouvelle-France

(Musée canadien des civilisations, Canada)

http://www.vmnf.civilization.ca/



- Les Archives du français du Québec – Université Laval

http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/francophonie/HISTfrQC_s1_Nlle-France.htm

Assez complet. Porte en partie sur l’implantation du français en Nouvelle-France.



- Grand Québec.com
Histoire du Québec

http://grandquebec.com/histoire/

Plusieurs thématiques



- André Côté, Professeur
Directeur de la Maîtrise en études et interventions régionales Université du Québec à Chicoutimi

http://wwwens.uqac.ca/~a2cote/newfrance.biblio.html



- Histoire et description générale de la Nouvelle-France,

Pierre-François Xavier de Charlevoix, 1682-1761.


Accès via Notre mémoire en ligne.

http://www.canadiana.org/

Sélectionner page à visualiser.

* Documentation colligée à partir du site des Fêtes de la Nouvelle-France 2011

http://www.nouvellefrance.qc.ca/

Leave a Comment

Filed under Uncategorized

Comments are closed.