Tuerie d’Aurora: l’Amérique et les armes *

Note de hda

Ça n’implique pas le Québec. Mais la très grande majorité des Québécois étant pour un contrôle rigoureux des armes à feu, contrairement aux canadiens des autres provinces et de notre premier ministre canadien qui ont aboli le registre des armes à feu, nous ajoutons cette chronique à notre onglet  Au jour le jour.

Par Lorraine Millot ET  Fabrice Rousselot – 20 juillet 2012

Combien de morts faudra-t-il avant que l’Amérique entame un sérieux débat sur les armes ? A chaque nouvelle tuerie, le scénario est le même: quelques cris d’indignation, et puis tout rentre dans l’ordre.

L’Amérique est aujourd’hui le pays occidental industrialisé qui compte le plus de massacres de civils commis par des civils sur la planète, et pourtant aucun politicien n’a le courage de lancer au Congrès une discussion nationale sur la disponibilité des armes de toutes sortes sur le territoire.

Bien sûr, il est facile de s’en remettre au sacro-saint second amendement de la Constitution, qui accorde « le droit de porter des armes ». Mais il faudrait quand même se rappeler que ce « droit » avait été accordé aux milices qui luttaient contre les Anglais…

La réalité est que le NRA (National Rifle Association) est un lobby tellement puissant outre-Atlantique qu’elle a dans sa poche la plupart des élus, républicains et démocrates. Le film de Michael Moore sur la tuerie de Colombine l’avait bien montré en son temps.

Le résultat est donc que le débat sur les armes est étouffé dans l’œuf avant même d’avoir commencé. Hier dans la matinée, seul le maire de New York, Michael Bloomberg, a eu le courage d’en appeler à Barack Obama et à Mitt Romney, pour mettre en place un « meilleur contrôle » de la vente d’armes aux Etats-Unis.

Commentaires

Tout est résumé…

Et comment les Américains eux-mêmes, mères, pères, familles quoi, ne protestent pas plus vivement contre la marchandisation des armes ?

Ça, ça m’interloque quand même.

Je pense personnellement que je ne pourrais pas vivre dans un pays où je sais que n’importe quel idiot peut avoir une arme sur lui… une question d’habitude peut être…ou d’inconscience!

Rédigé par : jo | 20/07/2012 à 16h20

N’importe quoi. Les USA sont peut-être le pays où il y a le plus d’armes par tête, mais il existe plein de pays occidentaux et tout à fait civilisés où il y a énormément d’armes et où il n’y a pas de tueries de ce type. En bref, le problème n’est pas la libre vente des armes.

http://en.wikipedia.org/wiki/Number_of_guns_per_capita_by_country

En haut du classement on trouve notamment la Suisse, la Finlande et la Suède qui sont comme chacun le sait des sociétés anarchiques où on risque de se faire flinguer à chaque coin de rue.

Rédigé par : Meuhmeuh95 | 20/07/2012 à 16h31

Le 2e  amendement a pour but de permettre aux civils de se protéger contre l’État.
Un État hors de contrôle est une source de sauvagerie bien plus profonde (même si nous déplorons tous ces actes de folie individuelle).
Par exemple en Syrie ou les populations civiles sont massacrées chaque jour. Mais aussi au Cambodge, URSS, Chine..etc..
La constitution est très bien pensée contre la tyrannie (c’est aussi les paroles de la Marseillaise).
Je possède moi-même une arme comme la plupart de mes employés américains.Je la garde.

Rédigé par : dragon | 20/07/2012 à 16h46

Le film de Michaël Moore avait bien montré également que ces tueries entre civils ne se produisaient pas au Canada, pays dans lequel le nombre d’armes détenues par les particuliers est quasiment équivalent.

Donc l’explication par la puissance  réelle de la NRA est un peu courte.

Rédigé par : alberich | 20/07/2012 à 16h58

Oui, il y a les armes, car c’est « sanglant ». D’où ces appels à les limiter, sans succès.
Il ne faudrait pas oublier que l’auto-médication, la vente libre de médicaments sur Internet, médicaments souvent utilisés comme substitut de drogues fait, dans le silence, 80 000 morts par an aux USA.
C’est à tous les commerces qui donnent la mort qu’il faut s’attaquer.

Et n’oubliez pas le tabac et l’alcool.

Rédigé par : Beracochea | 20/07/2012 à 17h06

C’est vrai que la NRA est un puissant lobby, mais je crois que ça ne suffit pas à expliquer la situation.
Pas besoin de NRA de ce côté-ci de la mare pour avoir des affaires Breivik et Merah ! alors que d’un des pays les plus armés, la Suisse où chaque citoyen conserve un fusil d’assaut à la maison, semble totalement indemne de ces dérives.
Peut-être nous faudrait-il nous questionner plus sérieusement ce qui fait que certains se lancent dans des massacres que l’accès aux armes soient facilité ou non, et qu’ailleurs, même la disponibilité immédiate et sans contrôle de ces armes ne donne lieu à aucun débordement.
Éducation ? contrat social ? Niveau de vie ?

Rédigé par : Clara | 20/07/2012 à 17h07

Ah, marrant ça. Pas un mot sur le tueur, c’est de la faute à la NRA, aux USA, à la société, etc. Mais sur le tueur –ou les victimes– rien. Voilà l’incompréhension de base des Français vis-à-vis des USA. Ici, aux USA, on est responsable de ses actes, avant la société.

Rédigé par : Jerry | 20/07/2012 à 17h09

Personnellement, ce n’est pas mon problème de Français. De quoi se mêle-t-on ? C’est le problème des Américains qui voient la législation sur les armes d’un point de vue très différent du nôtre. C’est le “land of Freedom“ et à priori, ils assument ce que cela implique. D’être libre.

Rédigé par : Affreux Jojo | 20/07/2012 à 17h16

La propagande basée sur l’argument de la liberté individuelle et le droit de se protéger et donc de se défendre a tellement modelé les esprits, qu’il s’agit bien plus que de « simple » courage politique pour envisager une réforme et le contrôle des ventes d’armes. Quelle stratégie « pédagogique » imaginer pour mener à bien un projet qui en est au stade de l’utopie aujourd’hui ? 
Proposer un système de contrôle progressif des ventes d’armes, des permis de port d’armes à durée limitée et dont la prorogation serait plus difficile à obtenir, un discours public fort accompagné de campagnes de communication larges (c’est une autre forme de propagande, attention!), actions d’informations au niveau scolaire (comme pour d’autres sujets de société: la sécurité routière, la violence conjugale, la contraception, les drogues…) et sûrement d’autres choses encore. 
Pour le moment les Américains sont otages de leur propre histoire, élevé au rang de dogme par ceux qui y trouvent leurs intérêts; ils utilisent une vieille recette : la peur… C’est une vision de la société relativement inquiétante…
Et si on essayait la confiance, sans angélisme ?
On pourrait là aussi décliner en actions concrètes; et puis ca ferait râler les oiseaux de mauvais augures…

Rédigé par : Philippe Ruscassier | 20/07/2012 à 17h22

Petit rappel, aux US les armes illégales sont très présentes contrairement à l’Europe. Vouloir réguler les achats légaux ne changera pas grand-chose à la violence même si c’est une bonne idée en soi.

Rédigé par : philippe | 20/07/2012 à 17h23

« L’Amérique est aujourd’hui le pays occidental industrialisé qui compte le plus de massacres de civils commis par des civils sur la planète »

Sophisme facile, car ça reste encore à prouver : 2009, 15 morts dans une fusillade dans un lycée en Allemagne; 2011, 69 morts en Norvège…
En termes de nombre de morts/habitants, je ne suis pas certain que les Etats-Unis se placent en tête, n’en déplaise aux gentils anti-NRA.

Rédigé par : le_kastor | 20/07/2012 à 17h32

J’habite aux États-Unis (comme vous manifestement), bien que je partage votre émotion et que je sois, comme vous, pour le contrôle des armes, je trouve que votre “post“ est superficiel.

Comme vous le savez, le débat sur le port d’armes existe en permanence aux États-Unis, sur la scène politique, dans les médias, ou a la Cour Suprême.

Dans le cadre de ce débat, n’en déplaise au démagogue Michael Moore de nombreux politiciens et associations américaines défendent le port d’armes pour des raisons qui ont un sens.

Qu’on soit d’accord ou pas avec ces raisons (et personnellement je ne suis pas d’accord) il conviendrait que les journalistes français arrêtent cette caricaturisation permanente de la société américaine. Il serait plus utile d’expliquer les États-Unis que de les critiquer en permanence.

Enfin – le contrôle des armes en Europe n’a pas empêché le massacre d’Oslo, ni celui de Mohamed Merah. Balayons un peu devant notre porte et arrêtons de donner des leçons au monde entier.

Rédigé par : Nicolas Communard | 20/07/2012 à 17h52

Chiffre trouvé sur le site du Nouvel Obs dans un article sur les armes aux USA, à niveau de vie comparable les USA sont loin devant et cela même au rapport mort/habitant.
 »- Selon le Brady-Center, une association qui prône la régularisation des armes à feu, en 2006 10.177 personnes ont été tuées par arme à feu contre 18 en Autriche 59 en Grande-Bretagne ou encore 194 en Allemagne. »

Rédigé par : Thomas | 20/07/2012 à 17h58

J’aimerais rappeler aux Français bien pensants que la France a une réglementation des armes extrêmement sévère et contraignante. Cela n’empêche en rien les règlements de comptes divers et variés à Paris, à Marseille, en Corse, etc…
Le cas d’un Mera est aussi un exemple parfait de l’impuissance de cette démarche. 
La folie est un autre problème plus difficile à traiter…….

Rédigé par : Gerard | 20/07/2012 à 18h03

Ils n’ont qu’à prendre exemple sur la France: seuls les truands – et encore la police – portent des armes (voir ce qui se passe à Marseille…)

« L’Amérique est aujourd’hui le pays occidental industrialisé qui compte le plus de massacres de civils commis par des civils sur la planète »: il serait intéressant de préciser un peu ce genre d’affirmation: est-ce dans l’absolu ou relativement au nombre d’habitants, quelle est la part de morts par armes seulement ?
Encore un effort pour devenir journaliste ?

Rédigé par : Dubitatif | 20/07/2012 à 18h04

Pour le kastor quelques chiffres plutôt que de parler dans le vide (regarder la colonne homicide). 5 à 10 fois plus de meurtres par armes à feu pour 100,000 habitants aux États-Unis par rapport à la France (cf tableau à la fin du document)

http://www.unodc.org/documents/data-and-analysis/statistics/Homicide/Globa_study_on_homicide_2011_web.pdf

Rédigé par : Vincent | 20/07/2012 à 18h14

Les parents de la jeune fille tuée dans ce cinéma, ont sûrement changé d’avis sur le 2e amendement … enfin, s’ils sont toujours vivants.

Rédigé par : Thp | 20/07/2012 à 18h17

Meuhmeuh dit qu’en Suisse ils ont des armes mais ne tuent pas. Oui mais le problème c’est aux États-Unis il y a beaucoup plus de cinglés et surtout que les américains font l’apologie de la légitime défense. Ils ont des armes pas pour les collectionner mais pour s’en servir peut-être un jour. C’est toute la différence avec la Suisse et les pays nordiques. Donc en conclusion, il faudrait interdire aux Américains d’avoir des armes mais pas aux Suisses ou au Finlandais

Rédigé par : Pierre | 20/07/2012 à 18h57

« C’est à tous les commerces qui donnent la mort qu’il faut s’attaquer.

Et n’oubliez pas le tabac et l’alcool. »

Et pourquoi pas la vie? 
On voit de ces bêtises… La prohibition, super avenir !

Rédigé par : None__ | 20/07/2012 à 18h58

Les Américains évoquent le fameux second amendement pour justifier le port des armes. Ils justifient la possession d’armes dans les universités ou les écoles pour pouvoir exercer leur droit de se défendre en cas d’attaque comme celle d’aujourd’hui. Mais il n’existe personne aux US pour défendre le droit de porter une arme dans un avion. Car après tout c’est le même sujet. Pourquoi le second amendement ne se justifierait-il pas dans un aéroport ou un avion et pourquoi n’aurait-on pas le droit également de se défendre dans un avion ? J’avais posé la question après l’une de ces tueries dans le New York Time, mais personne ne m’avait répondu. Si donc un Américain est dans le coin, merci de me dire quelle différence entre la vie de passagers et celles de gosses dans des écoles facs ou cinéma ?

Rédigé par : Bertrand | 20/07/2012 à 19h00

Il ne s’agit pas d’être pour la réglementation des armes ou contre les anti-NRA. Il va de soi qu’il faut réglementer le port d’armes et le limiter, ça je le pense. Mais la cause sociétale fait partie de l’analyse bien évidemment.j’ai écouté sur France Inter. À Gaspy parler des fondements du mythe américain il y a là, matière à une compréhension autrement que binaire. Liberté comme si s’était l’apanage des américains comme si les autres n’y pensaient pas. Quelle outrecuidance et la liberté qu’est-ce au juste?

Rédigé par : Maunoir Charbonnel | 20/07/2012 à 19h14

Je crois que dire qu’il y a autant d’armes par habitant en Suisse, en Suède, etc et aux États-Unis n’est pas faux mais très différent . En Suisse, tous les hommes font un service militaire sur 20 ans !!! et garde leurs armes de service …en Suède, la moitie de la population chasse …on est loin des pistolets à main pour tuer puisque ce sont surtout des fusils…
Le taux de meurtre pour 100 000 habitants aux États-Unis en 2009 est de 0,7% , en France de 0.07, en Allemagne de 0.07, en Suisse de 0.05 comme au Japon et en Suède de 0.09 , nous sommes loin des chiffres de l’Amérique du sud , de l’Inde ou de la Russie !!! Mais tous ces pays ont un point commun , une société inégalitaire.  Pour 6.2 morts aux USA il y en a pas un entier en France à savoir, 0.7.

Rédigé par : lilah | 20/07/2012 à 19h21

Ils vous répondront que si y avait eu un “Real American With Balls And a Gun“ dans la salle, eh bien le tueur aurait été neutralisé, “innocent lives saved“ et “justice been served“.

Le seul pépin c’est quand y a plusieurs “Real Americans With Balls And and Gun qui interviennent et que tout le monde se met à tirer sur tout le monde croyant reconnaître le tueur. Les flics arrivent et finissent ceux qui tirent encore.

Rédigé par : Arnulf | 20/07/2012 à 19h22

Les commentateurs sont visiblement mieux informés que les journalistes sur ce blog…

Le taux d’homicide et le taux de détention et/ou de port d’armes ne sont pas corrélés positivement ; certaines analyses voient même entre les deux une corrélation négative (voir Lott, John Jr).

Ce qui est sûr, c’est que la possibilité que des victimes potentielles soient armées est – de loin – le principal facteur dissuasif pris en compte par les criminels. Voir à ce sujet l’étude de Rossi & al. (american felons and their firearms)

Enfin, inutile de rappeler à ces journalistes formatés et neuneus que la responsabilité individuelle et les libertés fondamentales sont – contrairement à l’Europe – des composants centraux de l’identité américaine. Donner des leçons de morale alors que nous avons des villes entières dans lesquelles la police ne met plus les pieds et que les honnêtes gens n’ont plus d’autre choix que de quitter, voilà qui illustre bien l’arrogance imbécile du journaleux français.

Mieux vaut que tout le monde soit armé plutôt que ne le soient les seuls criminels et forces de police. La vraie question, au sujet de la tuerie de Denver, est bien plutôt la suivante : pourquoi aucun citoyen armé n’a été à même d’abattre le tireur ?

Petit livre faisant bien le point sur la question : « Aux Armes Citoyens : plaidoyer pour l’autodéfense », de Paul Lycurgues.

Rédigé par : Bob Actor | 20/07/2012 à 19h23

Si les spectateurs dans la file avaient été armés comme les y autorisent le second amendement de la Constitution, le cas aurait été réglé plus vite.

Rédigé par : Corine | 20/07/2012 à 19h40

La LRA n’est pas seule en cause. 
Vous mettez:
des jeux violents plusieurs fois par jour
+ des films violents plusieurs fois par jour
+ des annonces de massacres par les soldats US plusieurs fois par jour
+ des annonces de volontés de dominer le monde plusieurs fois par jour
+ des annonces de supériorité raciale des US sur les autres plusieurs fois par jour
+ un zeste de frustration sexuelle ordonnée par les églises ultra conservatrices
+ les armes en vente libre dans tous les états
= on vous assure que cela ne donne rien au total ça fait absolument zéro et que ça ne produit aucun effet!
Pourquoi pas après tout c’est peut-être possible !
Quand au nombre de morts par armes à feu les USA détiennent de loin le record des pays occidentaux 30000 morts par an ce qui fait 3 morts pour 30000 habitants, je doute fortement qu’en Europe on en soit à des taux pareils mon cher Kastor!

Rédigé par : Jean Claude G | 20/07/2012 à 19h49

« L’Amérique est aujourd’hui le pays occidental industrialisé qui compte le plus de massacres de civils commis par des civils sur la planète »

Wiwi, bien sûr, les fourgons remplis de dizaines de cadavres décapités qu’on retrouve quotidiennement sur les bords des routes mexicaines ça ne vous dit rien visiblement ?

Pourtant c’est pas très loin des USA et là-bas le contrôle des armes est sévère pourtant… enfin pour les honnêtes citoyens car pour les narcotrafiquants et les criminels en tout genre c’est beaucoup plus souple, comme en France quoi.

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20120514.OBS5491/mexique-49-cadavres-decapites-trouves-au-bord-d-une-route.html

Rédigé par : Patrick Popoz | 20/07/2012 à 19h52

Si nous avions en France un “Bill of Rights“ équivalent à celui des États-Unis, avec des citoyens désireux de défendre leurs droits, et donc aussi leur capacité à se défendre quand l’état défaille, ce genre d’articles n’apparaîtrait pas. En France seuls les malfaiteurs ont le droit, puisqu’ils le prennent d’être armé, comme par exemple Mehra, alors qu’il est de plus en plus justifié qu’un simple maître d’école soit en mesure de se défendre et de défendre ses élèves, contre les agressions d’individus extérieurs. Que pensaient les résistants de 1942 des lois qui interdisait au citoyen d’être armé?

Rédigé par : BillofRightsFrance | 20/07/2012 à 19h54

Cette corrélation est simpliste et stupide. L’interdiction des armes en France a-t-elle empêché Merah, ou les tueurs de boites de nuits dans le nord.
Si on suit cette logique on pourrait aussi dire qu’à cause de cette interdiction les victimes de Merah n’ont pas pu se défendre.

Rédigé par : Laguna geno | 20/07/2012 à 20h18

Dommage pour le_kastor et autre, pour tenir compte de la différence de la taille de la population, on donne le taux de mort par arme a feu par 100.000 habitants dans les statistiques classiques… Et les USA sont largement en tête :
http://www.guncite.com/cnngunde.html

La liberté (très difficile a mettre en place) et faire ce que l’on veut (extrêmement facile a mettre en place) sont 2 choses complètement différentes…

Rédigé par : Miguel D | 20/07/2012 à 20h29

Données à relativiser en fonction du nombre d’habitants.

http://www.planetoscope.com/mortalite/1200-nombre-de-meurtres-homicides-commis-dans-le-monde.html

Rédigé par : Data | 20/07/2012 à 22h01

« En haut du classement (des pays au prorata d’armes par habitants) on trouve notamment la Suisse, la Finlande et la Suède »

Il me semble important de rappeler que la Finlande et la Suède de par leur population assez faible répartie sur un territoire assez vaste et encore assez sauvage (avec la ribambelle de chasseurs que cela implique) ne sont pas des pays où la répartition de l’armement auprès de la population civile puisse être comparable à celle observée aux États-Unis.

Pour ce qui est de la Suisse  chaque foyer peut virtuellement disposés d’un fusil d’assaut chez soi, il faut rappeler que cela n’est valable que pour les Suisses ayant fait leur service militaire, ce qui implique en général des adultes jugés sains d’esprit, formés au maniement de l’engin dans une logique de défense et ayant reçus une instruction quand à la légitimité de la violence; rien de comparable donc avec les habituels fou de la gâchette nourri aux film de Stalone et Schwartzy, accumulant chez eux un arsenal digne d’un poste avancé en territoire hostile et qui pour la plupart (et spécialement les jeunes généralement responsables des massacres en milieu scolaire) n’ont reçu aucune forme de formation militaire morale et civique pour l’utilisation de ces armes.

Rédigé par : just_red | 20/07/2012 à 22h20

La civilisation…triste réalité. La barbarie n’est pas toujours là on dit qu’elle est. Elle est partout…le tueur n’est pas toujours celui que l’on croit et puis, il n’a pas toujours la même couleur. Notre monde a besoin de revoir ses priorités.

Rédigé par : Antoine | 20/07/2012 à 22h20

Il y a en moyenne 11000 morts par armes à feu aux US chaque année. Dans la seule ville de Washington DC, on dénombre en moyenne 500 morts par armes par an. Il suffit de comparer avec les 500 homicides (chiffres hauts) par an en France toute arme confondue ! Il y a 5 fois plus de personnes aux US qu’en France – donc il y quatre fois plus d’homicides aux US qu’en France par habitant ! N’en déplaise aux gentils anti-NRA.

Rédigé par : ed | 20/07/2012 à 22h27

Sources

* http://washington.blogs.liberation.fr/great_america/2012/07/tuerie-daurora-lamérique-et-les-armes.html

* http://washington.blogs.liberation.fr/great_america/

Leave a Comment

Filed under Uncategorized

Comments are closed.