Le 24 juillet 1967 – Charles de Gaulle

Note de hda

Il y a 45 ans, Charles de Gaulle, le président de la France, soulevait les émotions au Québec et déclenchait une tempête dans les relations France-Canada.    Rappel d’une date mémorable.

« Le fait est qu’un jour le Canada français deviendra une grande puissance et que nous y aurons aidé et que la France en tirera un bénéfice. Bien sûr, pas moi. Ce n’est pas pour tout de suite, bien que, du fait de notre attitude, nous ayons considérablement accéléré le processus. C’est une affaire dont l’avenir s’inscrit d’avance, et de manière certaine depuis notre action, et le développement, croyez-moi, sera beaucoup plus rapide qu’on ne le croit. […] Il fallait le faire, c’était évident. Je savais à quoi m’en tenir à partir du moment où j’y allais. Alors on m’a dit : Ottawa… Ottawa, je m’en fous ! C’est au Canada français que je rendais visite, c’était l’essentiel. […] J’aime mieux crever que d’aller au Canada porter un toast à la reine d’Angleterre ! Croyez-moi, j’étais bien soulagé quand ils m’ont offert l’occasion de m’en aller : j’ai sauté dessus avec bonheur. Tout cela va faire des remous, c’est sans importance. Tout cela va donner des motifs d’articles à toute cette presse infâme et avachie, aux pieds et à la botte des Américains, des Israéliens et de tous les autres, mais qui ne soutient pas la France parce qu’ils ont honte de parler de la France ou de défendre la France : tout cela est sans importance.

Pour des informations supplémentaires

http://www.youtube.com/watch?v=OHzMTSK1V4o

Charles De Gaulle – Entretien avec Jacques Foccart, 27 juillet 1967

Journal de l’Élysée, Jacques Foccart, éd. Fayard, 1998, t. I, p. 685

Leave a Comment

Filed under Uncategorized

Comments are closed.