Ottawa: les “dépendantistes“ au pouvoir *

Par Oscar Fortin ** – 26 septembre 2012

Nous sommes loin du temps où le Canada était une référence crédible d’agent de paix pour la communauté internationale. On se souviendra de Lester B. Pearson comme un des grands premiers ministres du Canada qui fut honoré du Prix Nobel de la paix pour ses efforts créatifs, déployés pour la paix dans le monde. On se souviendra de Chypre. À cette époque, le Canada était un pays INDÉPENDANT

Hélas, ce n’est plus un secret pour personne que le Canada, sous la gouvernance de Stephen Harper, a perdu sa personnalité politique internationale propre de pays souverain et est devenu une sorte de petit caniche, obéissant à Washington, bien docile au sionisme

Stephen Harper, nous ramène au temps où le Canada n’était qu’une colonie. Colonie de Washington? Pourquoi pas via Londres, souvenir du bon vieux temps? Tout récemment, une entente vient d’être conclue entre le Canada et la Grande-Bretagne pour mettre en commun les locaux de leurs ambassades.

« Le Canada et la Grande-Bretagne sont tombés d’accord pour que leurs ambassades à travers le monde occupent des locaux communs, a annoncé lundi à Ottawa le ministère canadien des Affaires étrangères, John Baird.

Conformément au protocole d’entente sur le renforcement du soutien mutuel dans les missions à l’étranger, signé par M. Baird et son homologue britannique William Hague, les deux parties vont se pencher sur “le futur partage de locaux et la collaboration renforcée en matière de services et d’assistance consulaires”, indique-t-on de même source.

“Nous n’allons pas vers une fusion de tous nos ambassades et consulats à travers le monde”, a cependant affirmé M. Baird, qui a précisé que le protocole d’entente ne prévoyait pas non plus que le Canada et la Grande-Bretagne aient des ambassadeurs communs. »

Une diplomatie de colocs. Voilà où nous en sommes rendus. Voilà ce que fait un gouvernement qui dirige le pays avec 26 % de l’électorat canadien et moins de 40 % des votes émis lors du dernier scrutin ! Qu’en disent nos médias et les nationalistes canadiens fiers de leur pays?

Quant à savoir si les Canadiens sont d’accord avec cet abandon de leur indépendance internationale, inutile de chercher: ces questions ne figurent pas sur la liste des pouvoirs citoyens. Le Premier ministre qui contrôle son gouvernement peut faire comme il l’entend.

Sources

* http://les7duquebec.org/actualites/ottawa-les-dependantistes-au-pouvoir/

* http://les7duquebec.org/

** http://les7duquebec.org/author/oscarfortin/

Leave a Comment

Filed under Uncategorized

Comments are closed.