Honoré Mercier et l’avenir du Canada

Le 4 avril 1893

Honoré Mercier est né, à Saint-Athanase dans le Bas-Canada, le 15 octobre 1840.  Il est décédé le 30 octobre 1894.  Avocat, journaliste et politicien, il marqua la vie politique du Québec. Il devient chef du Parti Libéral du Québec en 1883. Il a été premier ministre du Québec du 27 janvier 1887 au 21 décembre 1891.  Selon les historiens, Honoré Mercier a été le premier premier ministre du Québec  à parler d’autonomie pour le Québec.  Il aurait été un précurseur de la cause souverainiste du Québec.

Il a  été député comme représentant du comté de Rouville à Ottawa de 1871 à 1878.  Il a été un défenseur de Louis Riel et en 1885, il s’opposa fermement à son exécution.

Honoré Mercier était un orateur hors pair.  Ses discours avaient le don de mobiliser les foules.  Dans ce sens, nous affichons un lien qui vous conduira à l’un de ses plus retentissants discours, celui prononcé le 4 avril 1893 portant sur L’avenir du Canada (note 1), il était encore député de Bonaventure à l’Assemblée législative du Québec, l’ancien Premier ministre prit fait et cause pour l’indépendance en ces termes :

“Nous sommes français, mais Dieu merci ! nous avons assez de fierté, de courage et d’énergie pour braver les prétendus dangers de l’indépendance, nous avons assez de dignité pour ambitionner de prendre notre place dans la grande famille des nations, nous aimons assez la liberté pour désirer la rupture de ce lien colonial qui nous tient dans un humiliant et ruineux servage (p.78)…….

…… Vous avez la dépendance coloniale, je vous offre l’indépendance; vous avez la gêne et la misère, je vous offre la fortune et la prospérité; vous n’êtes qu’une colonie ignorée du monde entier, je vous offre de devenir un grand peuple, respecté et reconnu parmi les nations libres“. (p. 91)

Note 1 : Discours sur L’avenir du Canada

 http://collections.banq.qc.ca/bitstream/52327/2022367/1/160471.pdf

Leave a Comment

Filed under Uncategorized

Comments are closed.