Vouloir et pouvoir

Vouloir et pouvoir

 Deux éléments de la réalité politique qui sont irréconciliables chez nos voisins du sud. Les politiciens (nes) de toutes les couleurs et de toutes les tendances savent, voient, ils et elles sont les témoins de toutes les tueries, mais ils promettent d’y mettre fin sans poser une quelconque action.

Barack Obama a été impuissant à faire adopter une législation sur le contrôle des armes à feu.  Le parti républicain, Georges W. et Donald Trump, entre autres, se servent de la constitution et affirment le droit des citoyens à se protéger et posséder des armes pour leur sécurité.  Ce faisant, nos voisins sont quotidiennement les témoins de tueries.

Lincoln, J.F. Kennedy assassinés plus  des dizaines de citoyens morts sous les balles d’un détraqué ne suffisent pas pour limiter et contrôler les armes à feu.  Vous achetez une pinte de lait, vous pouvez acheter une arme à feu en même temps.

Il ne suffirait pas que d’une loi pour empêcher les Américains de se procurer des fusils, peu importe leur âge, leur situation et leur santé mentale, puisque ce droit est inscrit dans leur Constitution. En effet, le deuxième amendement stipule que tous les Américains ont le droit de posséder tout type d’armes.

De l’Atlantique au Pacifique, c’est le Far West et la foire quotidienne se poursuit.  Où, quand la prochaine ???  Les paris sont pris à Las Vegas.  Chez votre voisin ??? Dans un village voisin ??? Mais il y aura prochainement une autre tuerie, c’est écrit dans le ciel.

Le Président Obama récitera pou une “xième fois“ un discours larmoyant.  Mais en même temps, ses compatriotes se dépêcheront d’aller au magasin le plus proche pour se procurer une arme à feu : une de plus ; une de plus gros calibre, c’est évident.

Durant ce temps, nos voisins voudront contrôler leurs frontières pour empêcher l’entrée de terroristes qui sèmeront la terreur.  Ils n’ont pas saisit qu’ils ont déjà ce qu’il faut pour un prochain attentat.  Il n’y a pas de pire sourd que celui qui ne veut pas voir.

Vouloir et pouvoir, deux notions irréconciliables surtout chez nos voisins du sud.  Durant ce temps, ils font les yeux doux à un blondinet : ce n’est pas pour améliorer leur situation. (Bernard Fournelle – Le 19 juillet 2016)

 

 

 

 

Leave a Comment

Filed under Uncategorized

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>