La Fête nationale du Québec

Les célébrations du 24 juin  trouvent leurs origines dans un passé immémorial.  Historiquement, elles sont associées aux célébrations antiques du solstice d’été en même temps qu’aux fêtes agraires qui marquaient autrefois le début de l’été.

Durant le premier millénaire de notre ère, les célébrations du solstice d’été furent christianisées en Europe et atteignirent une importance majeure au moyen âge.  L »Église catholique plaça son caractère rituel et sacré sous le patronage Saint-Jean Baptiste.

C’est cette fête chrétienne que nos ancêtres importèrent d’Europe dès les débuts de la colonisation.  Dans les premières années de la Nouvelle-France, la Saint-Jean comportait des éléments païens que le clergé s’efforça avec plus ou moins de succès d’abolir.

Cette tradition millénaire a inspiré l’éditeur de journaux Ludger Duvernay qui, le 24 juin 1834, convia une soixantaine de personnes à un banquet champêtre pour discuter de l’avenir du peuple québécois.  C’est cette réunion dont origine “la Saint-Jean Baptiste“ comme Fête nationale.  C’est à cette occasion également qu’on décida de fonder la Société Saint-Jean Baptiste dans le but de conduire le pays à une réforme politique et de donner à la nation les moyens de se développer.  La Société Saint-Jean Baptiste générera un regroupement dont le Mouvement national des Québécoises et Québécois sont aujourd’hui les héritiers et les témoins.

Il a fallu attendre 91 ans plus tard, en 1925, pour que la législature de Québec déclare le 24 juin congé férié.  Quant au drapeau fleurdelisé, il fut consacré officiellement drapeau du Québec le 21 janvier 1948. (note 1)

Tantôt regroupé autour de l’Église, tantôt autour des sociétés patriotiques, les Canadiens-français ont progressivement vu dans la Saint-Jean, l’expression privilégiée de leur identité nationale.  Délaissant progressivement l’expression “Canadiens-français“ au profit de “QUÉBÉCOIS“ dans les années soixante (note 2), le peuple du Québec devra attendre jusqu’en 1977 pour qu’officiellement la Saint-Jean devienne la Fête nationale et légale (fériée et chômée) du Québec.

Cette législation prendra la forme d’un arrêté en conseil signé par René Lévesque, le 11 mai 1977.  L’année suivante, le gouvernement créera le Comité organisateur de la Fête nationale du Québec afin de favoriser la participation des toutes les régions du Québec.

Coordonnée par le Mouvement national des Québécoises et Québécois depuis 1984, la Fête nationale du Québec a pris de plus en plus d’ampleur.  Dans des milliers de lieux de fête, des centaines de milliers de Québécoises et Québécois fêtent leur fierté et leur appartenance au Québec.

D’une fête de la grande famille canadienne-française à la Fête de la nation québécoise, la Fête nationale du Québec constitue la fête de ce qui rassemble tous ceux et celles qui composent le Québec d’aujourd’hui.

Accent bleu du Québec - Distributeur officiel des produits de fierté québécoise

http://www.accentbleu.com/

Informations complémentaires

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fête_nationale_du_Québec

http://www.fetenationale.qc.ca/exposition-la-fete-de-1984-a-2009/la-fete-nationale-du-quebec-et-le-mouvement-national-des-quebecoises-et-quebecois-mnq.html

http://www.fetenationale.qc.ca/

http://www.republiquelibre.org/cousture/STJEAN.HTM

http://www.google.ca/search?q=fête+nationale+du+québec&start=10&hl=fr&sa=N&prmd=ivns&tbm=isch&tbo=u&source=univ&ei=XVL_TZSHCfOw0AGwk9DAAw&ved=0CDMQsAQ4Cg

http://www.claudenadeau.net/saint-jean.html

Notes de hda

Note 1 : C’est sous un gouvernement de Maurice Duplessis que le drapeau fleurdelisé fut adopté comme drapeau officiel du Québec.

Note 2 :  Selon la revue de littérature, c’est Jean Lesage, premier ministre du Québec, qui utilisa le  premier la notion d’État du Québec et qui valorisa l’appellation de Québécoise et de Québécois pour la population du Québec.  Ces termes, jusque-là, servaient à identifier les habitants de la Ville de Québec.

Leave a Comment

Filed under Uncategorized

Comments are closed.