Le vrai visage de Sarkozy *

Par Richard Le Hir – Le 1er août 2010

La France découvre aujourd’hui le vrai visage de Sarkozy, et il n’est pas beau à voir. Pour sauver sa petite peau minable de rastaquouère* véreux menacé par les sondages, le voilà qu’il lance une « ratonnade » contre les romanichels et les immigrants en misant sur l’extrême droite pour remonter sa cote, sans même se rendre compte que ce faisant, il marche sur les traces d’Hitler. Voilà à quelles dérives mènent le manque de culture et la méconnaissance de l’histoire. « Ceux qui ignorent l’histoire se condamnent à la revivre », écrivait le philosophe américain d’origine espagnole, George Santana. Et l’ironie n’en est que plus mordante quand on sait que Sarkozy est lui-même le fils d’un immigrant et qu’il a des origines juives.

La manoeuvre ne trompe personne sauf lui-même et sa suite qui s’accroche honteusement à ses basques dans l’espoir d’éviter le naufrage. D’ailleurs, faut-il qu’elle soit aux abois, cette suite, pour que pas un seul de ses membres n’ait la dignité la plus élémentaire de se lever et dénoncer cette dérive inqualifiable. Tout le monde sait que cette manoeuvre en est avant tout une de diversion, pour tenter de détourner l’attention de l’opinion publique de l’Affaire Woerth-Bettencourt avec des manchettes qui puent la démagogie la plus ignoble.

Que l’immigration pose problème est une évidence que seuls les aveugles et les profiteurs du système se hasarderaient à nier. Le fait est que l’immigration, c’est d’abord une main d’oeuvre à bon marché, et ensuite de nouveaux consommateurs qui font tourner l’économie d’un pays, sauf lorsqu’ils sont si mal préparés, si peu intégrables, qu’ils deviennent un fardeau, voire même une menace pour leur société d’accueil.

Le modèle traditionnel de l’immigration a fait son temps, et les pays industrialisés commencent à s’en rendre compte. Même chez nous, les dernières statistiques indiquent que la corrélation historique entre immigration et développement économique est désormais brisée. En effet, il y a déjà un bon moment que nous accueillons des immigrants dont le profil culturel et social rend vain tout espoir d’intégration harmonieuse.

Et, comme le montre le cas de la France, pour peu que la conjoncture économique devienne défavorable et que le pays soit dirigé par des gens dénués de tout scrupule et de sens moral, soucieux uniquement de leur réélection, la tentation vient vite de nier toute responsabilité à l’endroit des derniers arrivés qu’on était, il y a peu, encore si heureux d’accueillir pour faire du chiffre, et de les renvoyer chez eux dare-dare, non sans leur faire subir toutes sortes de vexations qui sont indignes de la tradition du respect des droits de l’homme.

L’âme d’un pays, ça existe, et la France est en train de perdre la sienne. Merci M. Sarkozy

* Un rastaquouère (ʁas.ta.kwɛʁ) est, essentiellement au XIX siècle, un personnage exotique étalant un luxe suspect et de mauvais goût

* Sources

http://www.vigile.net/Le-vrai-visage-de-Sarkozy

http://www.vigile.net/

http://www.vigile.net/_Le-Hir-Richard,2138_

** Richard Le Hir :  Avocat et conseiller en gestion, ministre délégué à la Restructuration dans le cabinet Parizeau (1994-95)

Leave a Comment

Filed under Uncategorized

Comments are closed.